MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Fédération du Nord (59)

Fédération du Nord (59)

LA JEUNESSE COMMUNISTE DU NORD SOUTIENT SAMBRE ET MEUSE !

 
 
 

Depuis plus de 40 ans et la fermeture de l’usine ultra-moderne d’Usinor-Louvroil, le Val de Sambre et ses usines sont victimes des décisions scandaleuses de la bourgeoisie française, aidée par des politiciens aux ordres, qui détruit le potentiel industriel de la France : aucun investissements, arrêt des formations qualifiantes, fuite des capitaux, baisse des salaires, licenciements massifs, désengagement de l’État. En 40 ans, c’est plus de 20 000 emplois industriels qui ont été détruits dans le Bassin de la Sambre !

Quant à l’Union Européenne, qui n’est rien d’autre que le nom officiel du syndicat des capitalistes du continent, elle n’a pas d’autre projet que de faire baisser la tête aux salariés pour continuer à augmenter les profits des actionnaires, sans se soucier ni de la production ni des ouvriers.

 

Hier c’était Chausson, c’était Akers, c’était Vallourec, aujourd’hui c’est Sambre et Meuse qui est touché !

 

 

SOLIDARITÉ AVEC LES OUVRIERS DE SAMBRE ET MEUSE

 

 

Nous, jeunes femmes, jeunes hommes, lycéens, étudiants, en formation, salariés ou privés d’emploi, nous sommes solidaires des ouvriers en lutte.

 

Nous refusons de voir la vallée de la Sambre subir sans rien dire la destruction des usines et des emplois, et devenir un désert sans avenir.

 

Nous refusons que les ouvriers, les salariés, les techniciens et leurs familles, et nous leurs enfants, nous soyons les victimes de la concurrence mondialisée où les patrons montent les travailleurs les uns contre les autres.

 

SAMBRE ET MEUSE CAUSE NATIONALE

 

Pour soutenir la grève des ouvriers de Sambre et Meuse, nous décidons de nous organiser !

L’organisation collective est le seul moyen que nous avons pour que partout dans le Département du Nord et en France, le combat pour la sauvegarde des emplois devienne une cause nationale.

 

Nous réclamons que l’État intervienne dans les négociations actuelles de reprise de l’usine, et que le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) saisisse le Premier Ministre pour étudier les possibilités d’une nationalisation.

 

POUR AIDER LES OUVRIERS DANS LEUR COMBAT : DONNEZ !

 

LA  JEUNESSE  COMMUNISTE  DU  NORD SOUTIENT  SAMBRE  ET  MEUSE !